Extrait du livre « Travailler avec les cinq obstacles », Ajahn Thiradhammo.

L’origine de ce livre remonte à une série de conférences données au monastère Bodhinyanarama de Wellington, en Nouvelle-Zélande. Plusieurs personnes de Vancouver et de Victoria (Canada), intéressées par le sujet, ont transcrit ces enseignements qui avaient été enregistrés et j’ai ensuite tenté de les mettre en forme pour en faire un livre. Comme je voyage beaucoup, ma vie ne se prêtait pas vraiment à cet exercice de sorte qu’il m’a fallu presque deux ans pour terminer ce projet.

Tandis que je travaillais à cette mise en forme, il m’est apparu évident que le livre serait grandement amélioré si j’explorais davantage le thème abordé, ce qui n’avait guère été possible lors des conférences de quarante-cinq minutes. Il m’a semblé particulièrement utile de faire une présentation plus systématique en m’appuyant sur une investigation plus approfondie de ces thèmes tels qu’expliqués dans le Canon pāli (1).

C’est ainsi qu’une grande partie des transcriptions originales ont été arrangées et réécrites. Comme le Canon pāli n’offre pas beaucoup d’explications détaillées des Cinq Obstacles, j’ai souvent fait référence au Visuddhimagga de Bhadantācariya Buddhaghosa. Bien que cet ouvrage ait été écrit neuf siècles après le Bouddha, il est censé être fondé sur les premiers commentaires dont certains pourraient remonter à l’époque même du Bouddha (PP.XVIII).XIV

Mon intention n’était pas d’écrire un manuel complet et définitif sur la façon de mettre fin aux obstacles mais plutôt de regrouper un maximum d’éléments du Canon pāli et de la littérature post-canonique sur ce thème, et de proposer des conseils concrets issus de ma propre expérience et de celle d’autres pratiquants. J’envisage cela comme un « Manuel sur les Obstacles » évolutif avec lequel les personnes intéressées peuvent commencer à travailler et qu’elles pourront enrichir de leur propre expérience à l’avenir. Chaque génération a besoin de trouver le moyen d’affronter sa propre constellation particulière d’obstacles, y compris des obstacles nés de l’évolution de la société (la prochaine génération devra faire face aux obstacles nés de la technologie). C’est pourquoi il serait bon de commencer par lire attentivement les deux premiers chapitres qui présentent les Cinq Obstacles et les conditions propices pour s’en libérer, puis de passer directement au chapitre qui traite de l’obstacle qui vous concerne le plus actuellement.

La plupart des livres sur l’attention incluent des informations sur les obstacles, certaines très superficielles, d’autres très approfondies. Le Vénérable Soma Thera a traduit le Discours sur l’Attention ainsi que le Commentaire y afférant qui contient des explications sur les obstacles. Le Vénérable Nyanaponika Thera a recueilli tous les passages du Canon pāli relatifs aux obstacles et a intitulé cet ensemble Les cinq obstacles mentaux. Bhikkhu Analayo a publié en 2012 un recueil d’articles comprenant une analyse fouillée des obstacles tels que présentés dans le Canon. Enfin, tout récemment, Joseph Goldstein a publié un livre très détaillé sur l’attention incluant une étude minutieuse des obstacles (2)

Pour présenter les obstacles de manière globale, j’ai suivi un schéma suggéré dans les Fondements de l’attention : d’abord, savoir quand l’obstacle se présente, ensuite, savoir ce qui l’a causé, savoir quand il cesse et enfin savoir ce qui l’empêchera de réapparaître à l’avenir. Dans la mesure où cette dernière étape est semblable pour tous les obstacles puisqu’elle doit être transcendée à chaque stade de l’éveil, je l’ai présentée dans un chapitre de conclusion intitulé « Au-delà des obstacles ». Dans chaque chapitre, j’ai inclus une méditation sur l’obstacle abordé pour que l’investigation ne demeure pas un simple exercice intellectuel.

La plupart des termes importants sont suivis du mot original en pāli car certaines traductions peuvent différer. Pour les lecteurs intéressés par la source des passages cités, des références sont données selon les titres, chapitres et pages ou les discours entiers (sutta) tels qu’ils apparaissent dans les éditions de la Pali Text Society (3). Sauf mention contraire, toutes les traductions du pāli sont de moi.

La publication de ce livre est le produit des efforts de nombreuses personnes. Je voudrais tout d’abord exprimer mon appréciation à tous ceux qui ont diligemment transcrit les conférences originales : Brock Brown, June Fukushima, Piriya Nowak, Liam Perdue, Eric Bedard, Grant Smith et Theresa Aspol. Mon intrépide éditeur a patiemment accepté d’apporter les changements au fil des multiples réécritures. Ajahn Munindo m’a soutenu et aidé à bien des égards. Anumodana (4 ) pour le financement de la composition et de la mise en page du texte par Nat, George et Yui Thanchaipat en mémoire de la sœur de cette dernière, Pattom Noyer. Mes remerciements au Vénérable Nyanatusita pour m’avoir permis de citer The Path of Purification (5)  publié par la Buddhist Publication Society de Kandy, Sri Lanka, et à Ajahn Chandapalo et Ajahn Karuniko pour avoir relu le manuscrit. Enfin et toujours un grand anumodana au groupe Kataññutta de Malaisie, Singapour et Australie pour leur générosité dans le financement de l’impression des livres sur le Dhamma.

(1) Le Canon pāli – également appelé Tipitaka ou Trois corbeilles – est un recueil des textes fondateurs du bouddhisme theravada qui inclut le Vinaya (l’ensemble des règles monastiques), les Sutta (discours du Bouddha) et l’Abhidhamma (commentaires philosophiques sur les enseignements du Bouddha).
(2) Mindfulness, livre traduit en français en deux tomes : La pleine conscience et Le chemin vers l’éveil.

(3) Association britannique fondée en 1881 par Thomas William Rhys Davids pour encourager et promouvoir l’étude des textes du Canon pāli.

(4) Anumodana : mot pāli également utilisé couramment dans la langue thaïe pour remercier et exprimer son appréciation.

(5) En français Le Chemin de la pureté, publié aux éditions Fayard. Commentaire du Vénérable Buddhaghosa sur les enseignements du Bouddha qui date du 5ème siècle.

 

Ajahn Thiradhammo

Forest Monastery

West Sussex, Royaume Uni.

Abréviations

Les notes bibliographiques très précises de l’auteur se réfèrent à des ouvrages en anglais dont voici les abréviations. Certains seulement de ces ouvrages ont été traduits en français

Aṅguttara Nikāya

Bud. Dict. Buddhist Dictionary

CDB The Connected Discourses of the Buddha: A Translation of the Saṁyutta Nikāya, Bhikkhu Bodhi

D Digha Nikāy’a

Dhp. Dhammapada

GDB Great Disciples of the Buddha, Nyanaponika Thera & Hellmuth Hecker (6)

LDB The Long Discourses of the Buddha: A Translation of the Digha Nikāya, Maurice Walshe

M Majjhima Nikāy’a

MLDB The Middle Length Discourses of the Buddha: A Translation of the Majjhima Nikāya, Bhikkhu Ñāṇamoli & Bhikkhu Bodhi (7)

NDB The Numerical Discourses of the Buddha: A Translation of the Aṅguttara Nikāya, Bhikkhu Bodhi

PED Pāli-English Dictionary, Rhys Davids, T. W. and Stede, W.

PP The Path of Purification, Bhikkhu Ñāṇamoli (8)

S Saṁyutta Nikāy’a

(6) Les grands disciples du Bouddha par Nyanaponika Thera et Hellmuth Hecker, éd. Claire Lumière

(7)  Les Moyens discours du Bouddha, éd. Les Deux Océans

(8) Le chemin de la pureté, le Visuddhimaga, éd. Fayard.

Source du texte   Dhamma de la forêt