Motivation satisfaite

Extrait du livre « Travailler avec les cinq obstacles », Ajahn Thiradhammo.

La léthargie peut aussi être due au fait que tout ce qui nous a motivés à nous lancer dans une pratique spirituelle a été résolu.

J’ai rencontré un certain nombre de personnes qui sont venues à la méditation avec des difficultés ou des problèmes particuliers et qui, grâce à cette pratique, ont pu résoudre ces problèmes.

Ensuite, ils se sont demandé: « Bon, et maintenant ? Que suis-je censé faire ? »

Sans problème grave sur lequel travailler ou les pousser à aller plus loin dans la pratique spirituelle, ils perdaient tout intérêt et toute motivation, et tombaient dans une léthargie spirituelle.

En général, si leur pratique n’allait pas plus profondément et s’ils n’obtenaient pas de nouvelle nourriture spirituelle, ils s’arrêtaient là.

Source du texte   Dhamma de la forêt