Marasme spirituel

Extrait du livre « Travailler avec les cinq obstacles », Ajahn Thiradhammo.

Le marasme peut être cause de léthargie spirituelle, mais peut aussi être un signe positif indiquant que la pratique fonctionne réellement.

Si on est toujours prisonnier du matérialisme spirituel des valeurs de l’ego et si on espère un « gain » spirituel, on peut avoir l’impression que rien ne se passe.

Cependant, lorsque la pratique commence à fonctionner, elle fonctionne en dehors du cadre normal de l’ego et de ses gratifications.

Elle agit dans les coulisses en travaillant sur l’ego, en sapant ses valeurs ou en nous détachant d’elles. Nous n’avons plus besoin d’un profit spirituel pour l’ego, nous avons compris ses petits jeux.

Donc, plutôt que de nous inquiéter du fait qu’il n’y a pas de progrès dans la pratique sous prétexte que nous ne voyons pas de résultats évidents, nous nous rendons compte que la pratique a maintenant progressé à un niveau plus subtil où le marasme exprime en fait plus de paix et de finesse dans notre pratique.

Il nous faudra peut-être alors réexaminer nos priorités dans la pratique spirituelle : cherchons-nous plus de gratifications ou plus de paix ?

Nous pouvons aussi accorder plus d’attention aux processus internes qu’aux avantages externes.

Si nous prenons conscience que le marasme est dû à une manière rigide d’appliquer une technique, nous devrons peut-être faire preuve de plus de créativité.

Le but des techniques est de nous aider à développer des qualités spirituelles.

Alors, quels autres moyens pouvons-nous utiliser pour les développer ?

Ajahn Chah n’a jamais adhéré à une technique particulière. Il disait qu’il y a toutes sortes de moyens habiles (upaya) pour contrer la grande variété des états mentaux néfastes.

Son mot d’ordre était : « Si cela fonctionne pour vous, utilisez-le ».

Ainsi, en n’adhérant à aucune technique de manière exclusive, nous pouvons utiliser les unes ou les autres selon le moment et le besoin.

Je pense qu’il savait à quel point le « moi » est doué pour récupérer tout ce qui lui permet de se défendre, y compris les techniques spirituelles.

En outre, même si certaines techniques ont bien fonctionné pour vous, elles ne fonctionneront probablement pas indéfiniment car la nature du « moi » change.

Nous devons garder une longueur d’avance sur les ruses de l’ego.

Source du texte   Dhamma de la forêt