Les obstacles au quotidien

Extrait du livre « Travailler avec les cinq obstacles », Ajahn Thiradhammo.

Une fois que nous commençons à connaitre les obstacles et que nous avons établi un certain degré de concentration et d’attention, il est important d’essayer d’en être de plus en plus conscients au moment où ils se manifestent.

Peut-être qu’ils ne nous dérangent pas trop lorsque nous sommes dans l’environnement « contrôlé » de la méditation, surtout si nous avons des facilités pour focaliser l’attention sur notre objet de méditation. Mais il est certainement utile d’être conscient de l’intervention des obstacles dans la vie quotidienne et de savoir quel est votre « obstacle de la semaine ».

Voici un petit exercice à faire : voyez si vous pouvez remarquer le ou les obstacles qui se présentent dans le courant de la journée et qui vous ébranlent. Cet exercice peut devenir une source essentielle d’investigation et d’étude. Ces obstacles sont non seulement causes d’un manque d’éveil mais ils nous empêchent aussi de mener une vie paisible et heureuse. Par conséquent, plus tôt nous apprendrons à nous libérer de leur influence perturbatrice, plus notre vie s’écoulera harmonieusement et plus vite l’éveil pourra se produire.

Il y avait un enseignant de méditation qui offrait une forme de retraite très populaire dans plusieurs villes de Suisse. Cela commençait par une session d’un week-end et continuait en retraite dans la vie quotidienne : les gens allaient travailler pendant la journée et se retrouvaient le soir pour une session basée, le plus souvent, sur un thème particulier comme la parole juste ou la continuité de l’attention dans la journée. De nombreuses personnes ont trouvé que cette forme de retraite les aidait énormément et certains ont eu des révélations importantes. Même s’ils avaient presque tous déjà suivi plusieurs retraites formelles, cette formule était tout à fait différente, elle apportait plus de présence et de clarté dans les situations de la vie de tous les jours.

C’est dans le quotidien que nous devons faire face aux événements réels et c’est dans le quotidien que nous passons le plus clair de notre temps. On ne peut être en retraite qu’un certain nombre de jours par an. Le reste de l’année, on se retrouve dans la vie ordinaire. Donc apporter davantage de présence et de clarté dans les domaines ordinaires de notre vie est beaucoup plus utile sur le long terme.

Par conséquent, essayez de faire l’exercice proposé ci-dessus, d’identifier les obstacles au fil de votre vie quotidienne. Ce sera pertinent et utile et non un simple exercice de questionnement intellectuel.

Source du texte   Dhamma de la forêt