Avoir le sens de l’humour – c’est-à-dire être capable de rire de soi – contribue grandement à alléger notre avancée sur la voie spirituelle.

Parfois, quand nous sommes pris dans la tourmente des pensées, si nous savons changer de point de vue et devenir l’observateur de la situation, nous arrivons à en rire car les tours que nous joue l’esprit sont parfois complètement ridicules.

Nous constatons que nous sommes obsédés par toutes sortes de soucis passagers mais qu’une attitude légère et joyeuse doublée d’un peu de patience peut finalement y remédier.

Source du texte   Dhamma de la forêt