Confusion

Extrait du livre « Travailler avec les cinq obstacles », Ajahn Thiradhammo.

Si nous avons conscience d’être souvent dans la confusion, il est bon d’avoir une idée de ce qui la cause.

Qu’est-ce qui la déclenche ?

Comment apparait-elle ?

S’agit-il de quelque chose de spécifique ou est-ce une condition générale de l’esprit ?

Le mieux, bien sûr, est d’utiliser la méditation pour concentrer l’esprit et l’éclairer. Lorsque vous avez conscience d’être dans la confusion, essayez de méditer sur la respiration ou de méditer en marchant.

Même en peu de temps, il est possible de saper la tendance à la confusion qui, sinon, a tendance à se compliquer : l’esprit reste confus face à la confusion.

Autre bonne chose : vous simplifier la vie. Simplifiez et organisez vos lieux de vie et de travail afin d’avoir un environnement propre et ordonné.

Essayez de vous concentrer sur une chose à la fois et terminez-la avant de passer à la suivante. Soyez plus discipliné quant à la quantité de choses que vous entreprenez et essayez de maintenir une certaine continuité dans votre emploi du temps.

Il est très utile d’être plus clair et plus compatissant dans le choix de vos priorités.

Si vous constatez que vous avez tendance à vouloir connaître les choses à fond, vous pouvez apprendre à vous satisfaire d’incertitudes, de connaissances partielles ou temporaires, ce qui est un moyen beaucoup plus réaliste de connaître la réalité.

Source du texte   Dhamma de la forêt