Manque de motivation, ne plus rien attendre, le marasme

Extrait du livre « Travailler avec les cinq obstacles », Ajahn Thiradhammo.

Comme dans le cas de la léthargie, l’agitation est parfois causée par un manque de motivation, la perte des attentes – le « marasme ».

Si nous ne trouvons plus de joie dans la pratique spirituelle ou si nous n’en obtenons aucun résultat, cela peut conduire à une agitation spirituelle qui va s’exprimer ainsi : « Cela ne fonctionne pas, peut-être devrais-je chercher autre chose.

Peut-être devrais-je faire du badminton spirituel le dimanche soir au lieu de méditer ? »

C’est généralement le résultat de l’impatience et d’une connaissance insuffisante de la façon dont se déroule le processus de la méditation.

Ajahn Chah a souvent donné l’image du fermier impatient qui, se demandant pourquoi le riz ne pousse pas plus vite, arrache régulièrement les plants de riz pour vérifier s’ils font des racines !

À d’autres moments, nos attentes peuvent être satisfaites sur le plan de la vie dans le monde : certains problèmes ont été résolus, notre niveau de stress a diminué et nous nous sentons plus enracinés.

Cependant, peut-être que certaines aspirations spirituelles plus profondes n’ont pas encore été satisfaites et nous nous sentons agités en raison d’une « démangeaison spirituelle » non exprimée.

Si nous pouvons canaliser cette énergie dans un travail spirituel, nous pourrons peut-être aller plus profond dans notre quête.

Source du texte   Dhamma de la forêt