Cause ( de l’agitation et des remords)

Extrait du livre « Travailler avec les cinq obstacles », Ajahn Thiradhammo.

Le Canon pāli dit que la principale cause d’agitation et de remords est le fait d’accorder souvent une attention inappropriée à l’inquiétude de l’esprit (avūpasantacittassa) (S.V, 103; cf. A.I, 3).

Or il peut y avoir toutes sortes de raisons pour qu’un esprit soit perturbé. Tous les autres obstacles peuvent perturber l’esprit.

Par conséquent, si vous constatez que l’un d’eux est la cause initiale de votre agitation mentale, vous devez commencer par porter votre attention sur la manière de traiter cet obstacle-là.

S’il est difficile de déterminer la cause sous- jacente, agissez directement sur l’agitation et le remords.

Une des causes concrètes de l’agitation vient du fait d’accorder trop d’importance à l’effort (paggahana) et pas assez à la concentration (A.I, 257; cf. A.III, 375).

Le Chemin de la Pureté contient plusieurs paragraphes sur « comment maintenir équilibrées les cinq facultés », ces facultés étant la foi, l’énergie, l’attention, la concentration et la sagesse (cf. S.V, 193).

Il déclare : « L’agitation domine celui qui est fort en énergie et faible en concentration car l’énergie favorise l’agitation.»

Il souligne également que la faculté d’attention est extrêmement importante parce qu’elle « évite que l’esprit ne sombre dans l’agitation du fait de la foi, de l’énergie et de la sagesse (qui risquent de favoriser l’agitation) et pour éviter qu’il tombe dans l’oisiveté du fait de la concentration (qui peut favoriser l’oisiveté). »

Source du texte   Dhamma de la forêt