Le non retour

Extrait du livre « Travailler avec les cinq obstacles », Ajahn Thiradhammo.

À la troisième étape, appelée « non-retour » (anāgāmi), les « cinq entraves inférieures » sont épuisées – les trois mêmes que pour l’entrée dans le courant, plus le désir sensoriel et l’aversion, autrement dit, les obstacles de l’avidité et de la négativité, ainsi que le remords (PP. 802) sont transcendés.

On distingue cinq niveaux de non-retour (A.IV, 70) (41).

On dit de « ceux qui ne reviendront pas » qu’ils renaîtront « spontanément » [dans l’une des sphères célestes les plus élevées] et, sans repasser par une naissance humaine, ils atteindront l’éveil ultime (DI 156).

(41) Pour plus de détails, voir la note de Bhikkhu Bodhi dans CDB, 1902 n.65.

Source du texte   Dhamma de la forêt