Le bouddhisme, le désarmement et la paix

Dhamma Réflexion

L’empereur (Asoka) avait exprimé ses remords par l’expression « plus de Kalinga » et disait qu’il était très douloureux pour lui de penser au carnage qu’il avait provoqué. Il déclara publiquement qu’il n’allait plus jamais brandir ses armes, ni faire aucune conquête, mais au contraire qu’il souhaitait à tous les êtres la non-violence, le contrôle d’eux-mêmes, la pratique de la sérénité et de la douceur. Il considère que la conquête par la piété (dhamma vijaya) est la conquête suprême.

Le bien-être des autres

Dhamma Pratique

Nous connaissons tous ce passage à propos des deux acrobates, où chacun doit s’occuper de son propre équilibre pour protéger l’équilibre de l’autre. Mais cette histoire possède également un autre aspect. Ainsi que le Bouddha l’a dit, quand vous êtes gentil avec les autres, quand vous aidez les autres, vous en bénéficiez et vous développez votre faculté d’endurance. Vous développez le principe de ne pas faire de mal, vous développez un esprit de bienveillance, un esprit d’empathie. Vous bénéficiez également de ces qualités intérieures. Donc, qua