Uttara Sutta

 

 

Samyutta Nikaya II.19

Uttara le fils d’un dieu
Traduit du Pali par Thanissaro Bhikkhu.
Pour une distribution gratuite uniquement.

 

A Rajagaha. Alors qu’il se tenait à ses côtés, Uttara le fils d’un dieu récita cette strophe en la présence du bienheureux :

La vie court,
Sa durée est minime.
Pour celui qui est entraîné par la vieillesse
Il n’y a aucun abri.
Conscient de l’imminence de la mort,
On devrait faire de bonnes actions
Qui apportent le bonheur.
– La vie court,
Sa durée est minime.
Pour celui qui est entraîné par la vieillesse
Il n’y a aucun abri.
Conscient de l’imminence de la mort,
On devrait échapper au piège du monde
Et chercher la paix.

Lien du Sutta

Sutta.blogspot