Soṇa Sutta, “Une leçon pour Soṇa”

— Une leçon pour Soṇa —

Le Bouddha déclare que toute tentative de comparaison résulte d’une compréhension erronnée de la réalité.


Evaṃ me sutaṃ:

En une occasion, le Fortuné séjournait à Rājagaha, dans la forêt de bambous, à l’endroit où l’on nourrissait les écureuils. En cette occasion-là, Soṇa le fils d’homme de foyer vint voir le Fortuné et, à son arrivée, lui ayant rendu hommage, s’assit d’un côté. Alors qu’il était assis là, le Fortuné lui dit:

Les renonçants & brahmanes, Soṇa, qui maintiennent des diṭṭhis erronées concernant Rūpa, qui est [en réalité] aniccā, qui est dukkha et sujette au changement, telles que: ‘Je suis meilleur’, ou ‘Je suis égal’, ou ‘Je suis inférieur’, qui sont-ils d’autres que des personnes qui ne voient pas les choses yathā·bhūtaṃ?

Les renonçants & brahmanes, Soṇa, qui maintiennent des diṭṭhis erronées concernant VedanāSaññā…. Saṅkhāra, qui sont [en réalité] aniccā, qui sont dukkha et sujets au changement, telles que: ‘Je suis meilleur’, ou ‘Je suis égal’, ou ‘Je suis inférieur’, qui sont-ils d’autres que des personnes qui ne voient pas les choses yathā·bhūtaṃ?

Les renonçants & brahmanes, Soṇa, qui maintiennent des diṭṭhis erronées concernant Viññāṇa, qui est [en réalité] aniccā, qui est dukkha et sujette au changement, telles que: ‘Je suis meilleur’, ou ‘Je suis égal’, ou ‘Je suis inférieur’, qui sont-ils d’autres que des personnes qui ne voient pas les choses yathā·bhūtaṃ?

Les renonçants & brahmanes, Soṇa, qui maintiennent des diṭṭhis erronées concernant RūpaVedanāSaññā…. SaṅkhāraViññāṇa, qui est [en réalité] aniccā, qui est dukkha et sujette au changement, telles que: ‘Je suis meilleur’, ou ‘Je suis égal’, ou ‘Je suis inférieur’, qui sont-ils d’autres que des personnes qui voient les choses yathā·bhūtaṃ?