asoka

Le bouddhisme, le désarmement et la paix

Dhamma Réflexion

L’empereur (Asoka) avait exprimé ses remords par l’expression « plus de Kalinga » et disait qu’il était très douloureux pour lui de penser au carnage qu’il avait provoqué. Il déclara publiquement qu’il n’allait plus jamais brandir ses armes, ni faire aucune conquête, mais au contraire qu’il souhaitait à tous les êtres la non-violence, le contrôle d’eux-mêmes, la pratique de la sérénité et de la douceur. Il considère que la conquête par la piété (dhamma vijaya) est la conquête suprême.

Mala

Suggestions de pratiques au quotidien

Pratique

Il y a deux champs essentiels de pratique : la méditation formelle et la vie quotidienne. 1. La méditation formelle Quelle que soit notre pratique actuelle, nous pouvons toujours l’intensifier. Si nous méditons assis 45 minutes le matin, nous pouvons ajouter au moins 30 minutes le soir (ou en fin d’après-midi). Si nous méditons une […]

VIVRE-À-LOMBRE-DE- METTA

Vivre à l’ombre de Mettā

Dhamma

« Mieux que faire une offrande de cent pots de riz, pratiquez mettā un seul instant ». Ces paroles du Bouddha montrent l'efficacité et les bienfaits de la pratique de mettā. Mettā est un mot pāli (où Pāli, parfois c'est en minuscule, parfois en majuscule) qui signifie amour bienveillant. Il existe d'autres traductions comme amitié, bienveillance ou amour universel. Pratiquer mettā signifie rayonner de la bienveillance et souhaiter que tous les êtres soient heureux