Le Son du Silence

Dhamma

Dans la vie quotidienne ordinaire, le silence est quelque chose qui n’intéresse personne. On considère plus important de réfléchir, de créer, de faire des choses — autrement dit, de «remplir» le silence. En général nous écoutons un son, de la musique, des paroles mais pensons que dans le silence il n’y a rien à écouter.

Anicca

Dhamma

Toute chose est limitée à une certaine durée et par conséquent, amenée à disparaître : c'est la non-permanence. Le corps est anicca, la beauté est anicca, la vie est anicca, toutes les choses de ce monde sont anicca.

La simplicité positive

Dhamma Réflexion

La caractéristique la plus importante de l'école des moines de la forêt est la simplicité positive, tout à la fois physique et mentale. Ce n'est certainement pas quelque chose de facile, mais il est possible de la cultiver et elle est en outre universellement reconnue comme la vertu la plus fondamentale et le meilleur exemple d'une vie spirituelle.

La parole juste

Dhamma

Qu'appelle-t-on, ô moines, la parole juste ? C'est éviter de dire des mensonges, éviter de calomnier, éviter de parler de façon haineuse ou injurieuse, éviter les paroles frivoles ou le bavardage futile. Moines, éviter ces quatre façons négatives de parler est appelé la parole juste.

Le Noble Octuple Sentier

Dhamma

Le noble Octuple sentier L’Octuple Noble Chemin ou Noble octuple sentier (que symbolisent les huit rayons de la Roue du Dhamma), constitue le coeur de l’enseignement du Bouddha et le modèle de toute pratique bouddhiste. Il apparaît, avec les quatre nobles vérités, dans le premier discours du Bouddha, le discours de la mise en mouvement […]

Vivre le dhamma

Dhamma Pratique

Dans la vie courante aujourd’hui, une masse de choses sollicitent notre temps et notre énergie. Or ceux-ci ne sont pas illimités ! Pour quelques-uns, et peut-être pour nous tous à certains moments, le Dhamma peut aussi devenir l’une de ces choses qui se disputent notre temps et notre énergie. Nous voudrions méditer davantage, mais nous n’avons pas le temps. Nous voudrions rester plus longtemps assis en posture de méditation, mais nous n’en avons pas l’énergie.

Le kamma

Dhamma

La doctrine bouddhique de la renaissance doit être distinguée de la théorie de la réincarnation qui implique la transmigration d'une âme dans une nouvelle enveloppe physique, car le Bouddhisme n'admet pas l'existence d'une âme immuable et éternelle créée par un Dieu ou émanant d'une Essence Divine (paramatma).

Le Cœur du message du Bouddha

Dhamma

Les enseignements bouddhiques ont pour but de nous faire savoir qu’il n’y pas de « soi », qu’il n’y a rien de « personnel », et que cette impression d’être une personne n’est que la compréhension erronée d’un esprit ignorant. Il y a simplement un corps et un esprit, et tous deux ne sont que des processus naturels. Ils fonctionnent comme des mécanismes qui traitent et transforment des données.

Les émotions

Dhamma

Ce vendredi soir nous sommes je pense, au milieu du terrain de Vipassana, au milieu du terrain d’une compréhension plus approfondie des émotions, des citta, des états de notre mental...

Vivre à l’ombre de Mettā

Dhamma

« Mieux que faire une offrande de cent pots de riz, pratiquez mettā un seul instant ». Ces paroles du Bouddha montrent l'efficacité et les bienfaits de la pratique de mettā. Mettā est un mot pāli (où Pāli, parfois c'est en minuscule, parfois en majuscule) qui signifie amour bienveillant. Il existe d'autres traductions comme amitié, bienveillance ou amour universel. Pratiquer mettā signifie rayonner de la bienveillance et souhaiter que tous les êtres soient heureux